·1 min de lecture

La Golf and Business Cup 2021

Auteur(s) de l'article

Mélanie
J’ai eu la chance de participer pour la première fois, ce jeudi 2 septembre, à cet événement magnifique organisé par Forom.ch – ou le Forum Économique Romand qui propose différentes rencontres incontournables en suisse romande. Le titre est accrocheur : Golf and Business Cup. Sans mentir, je n’ai jamais fait de golf, mais la proposition d’initiation m’attire et je m’inscris sans autre pour une journée au green de Sion pour lier l’utile à l’agréable. Est-ce que je recommanderai ? Alors là, sans hésitation !
Un début plein de découvertes
J’entre dans ma voiture pour m’attaquer aux deux heures de route qu’il me faut pour rejoindre le golf de Sion. Heureusement pour moi, malgré le fait que je suis une lève tôt, je ne fais pas la vraie compétition qui commence à 7h30. L’accueil pour l’initiation est à 11h45. J’ai hâte. J’ai déjà participé à des événements Forom et je n’ai encore jamais été déçue. Et le Golf de Sion vaut le détour. Niché dans un creux de montagne impressionnant, le green d’un vert clair est entouré de vignes en terrasses. Surplombé par des châteaux - j'apprendrai plus tard que ce sont ceux de Valère et Tourbillon – dignes représentants de la beauté du Valais. Par chance, au milieu de l’été catastrophique, le soleil est au rendez-vous aussi.
L’invitation annonçait « Tenue pour l’initiation : sport chic, version décontractée, chaussures de sport ». Je m’observe quelques secondes. J’ai revêtu un pantalon bleu foncé retroussé sur les chevilles, un polo blanc et une casquette assortie. Habituellement sur talon, j’ai chaussé une paire de Stan Smith blanche pour compléter ma tenue. Grâce aux conseils avisés d’une amie golfeuse, j’étais dans le thème. Je sors de ma voiture, intimidée par le lieu, et souffle un bon coup après avoir repéré les panneaux de l’événement. Un peu de trac se fait ressentir mêlé à l’impatience. D’après la liste des invités, je ne connaissais absolument personne.
Je suis accueillie par une dame qui coche mon nom sur sa liste et me guide jusqu’à un bar extérieur au pied du parcours. Je m’avance timidement parmi un groupe d’une vingtaine de personnes qui me sourient. Je prends une boisson fraîche et suis entraînée dans une explication plus qu’intéressante sur le bar à cigares qui se trouve sur le côté. Une marque créée et proposée par le directeur du Forom autour des thèmes du sport automobile, du golf et du casino. Des cigares entièrement faits à la main en République Dominicaine, rien que ça. On me parle des saveurs, des manières de conservation et de la dégustation. Je ne connaissais rien et le sujet est passionnant surtout raconté par des passionnés.
Enfin, on nous propose de suivre deux professeurs, golfeurs professionnels, pour l’initiation. Et, joie pour moi, un petit « concours initiation » est prévu. Challenge accepted! Après avoir parlé à mes camarades, je repère de véritables concurrents : ce n’est pas leur première initiation, contrairement à moi.  

Nous sommes séparés en deux, et je commence par le Putting. Un mini parcours de golf où le but est d'entrer la balle dans le trou. 6 drapeaux en repère avec pour objectif de faire le moins de coups. Le professeur nous explique et je me lance pour terminer en 14 coups. Pas mal. Ma partenaire finit avec 17. Nous continuons avec « l’approche » : une zone de green est située plus loin où il faut que notre balle s’arrête. Trois essais qui peuvent nous enlever 1 point par réussite. Pour moi c’est impossible, je tire avec plus de force et ma balle ne s'y arrêtera aucune fois sur mes trois coups.

Ma partie préférée se passe sur le practice. Le but étant d’avoir le bon geste pour faire décoller la balle le plus loin possible. J’écoute attentivement les conseils sur le positionnement et la technique et je me lance. Les premiers coups, je ne touche pas la balle avec une frustration naissante, très vite balayée par mon premier touché. Satisfaction.Même si c’est très proche du sol et pas très loin, au moins c’est touché. Très vite je fais de beaux lancés jusqu’à atteindre 120 m (avec un objectif de départ de 50m). Pas peu fière, je parade légèrement auprès de mes camarades dans une franche convivialité. Malheureusement au bout de 2h d’initiation c’est la fin, nous sommes priés de rejoindre le « Bistro du Golf » pour un repas.

120 mètres !

Repas et discussions savoureux.
Pour ne rien cacher, je m’attendais à un cocktail avec quelques petits fours, mais au lieu de ça : j’ai eu ce qu’ils appellent le traditionnel Business Lunch On The Green. Des tables accueillant huit personnes étaient dressées et un repas complet nous a été servi : salade composée, volaille en sauce et petits légumes, panna cotta aux fruits rouges, café. Repus. En plus, tout avait du goût.
Un peu de vin et beaucoup de discussions agréables. Je découvre notamment les personnes qui ont participé à la vraie compétition. Nous sommes presque 80 sur la majestueuse terrasse pouvant facilement accueillir le double  - par respect des distanciations sociales. 
Retrouver le contact humain dans cette crise sanitaire est un vrai plaisir, on ne s’adonne pas encore aux poignées de main, mais on échange sur différents sujets et notamment un de mes préférés : la digitalisation des entreprises. Des rires s'échappent entre les tables et des cartes de visite sont échangées avec la promesse d’autres discussions. Des femmes et des hommes entrepreneurs, dirigeants de PME ou décideurs issus des différents secteurs économiques du bassin romand sont en pleine discussion et je découvre les parcours incroyables d’individus qui partagent leurs expériences et qui s'intéressent à ma petite personne. 
À la fin du repas, on discerne des prix pour les participants à la Cup dont une nuit au Beau Rivage de Lausanne qui provoque des “oooh” impressionnés dans l’assistance. Ça me donne envie de me mettre au golf pour tenter ma chance l’année prochaine. Les différents groupes appelés se lèvent sous les applaudissements et je demande discrètement à mon voisin la signification des points proclamés. Je n’ai clairement aucune chance l’année prochaine, mais bon… 
La petite surprise c’est qu’on donne aussi un prix pour le gagnant du concours initiation. Bon, malgré tout ce que j’ai donné, je n’ai pas remporté le lot. Mais j’ai applaudi mon voisin qui a fait un point de moins que moi. Peut-être que ça, c’est à ma portée pour l’année prochaine. 
Parce que oui, vous l’avez compris, j’ai passé un bon moment et j'espère pouvoir participer une nouvelle fois à cet événement. Mais en attendant la prochaine Golf and Business Cup, j’ai noté le prochain rendez-vous au 14 septembre pour Le Forom Principal, une journée de conférences sur la PME du futur qui se déroulera à Ecublens au SwissTech Convention Center. Je vais recroiser des visages maintenant connus, comprendre les enjeux de la digitalisation des entreprises pour l’avenir tout en partageant des moments avec des personnes qui - comme moi - s’interrogent sur les opportunités à venir. 
Si vous êtes présent au Forom, n'hésitez pas à venir me voir ! Je suis la grande rousse avec le sourire. Et si vous êtes seul, n’ayez crainte vous avez déjà une amie ;)

Partager

Mise à jour le: September 10, 2021

Nous serions ravis de discuter avec vous

Nous contacter
Nous contacter

Lausanne

Rue de Genève 90b

+41 21 623 63 03

Newsletter

Formulaire d'inscription à la newsletter

Copyright © 2020 Antistatique

  • Projets
  • Services
  • Agence
  • Équipe
  • Blog
  • Contact

Always keep it simple & sunny!