Antenne Région Valais romand·avril 2022

SmarTer - des planifications accessibles pour une gestion coordonnée et cohérente du territoire

Mandat

Organiser et faire évoluer un territoire sont des missions complexes et elles doivent être soutenues par des outils de qualité, permettant une vision sur le long terme. 
L’Antenne Région Valais romand (ARVr) nous a mandaté, en collaboration avec la société MicroGIS, pour réaliser une interface numérique qui regroupe et met à disposition toutes les informations liées aux projets d’agglomération, aux plans directeurs intercommunaux et au territoire du Valais Romand.
Cette application web doit être consultable par les élu·es politiques, les professionnel·les du domaine, mais également par les citoyen·nes intéressé·es par l’évolution du territoire dans leur commune.
Image de la page d'accueil de la plateforme.

Challenges rencontrés

Un peu de vocabulaire

Bien que les notions de territoires ne nous soient pas totalement inconnues, nous avons dû nous plonger dans le vocabulaire bien spécifique de la planification territoriale. Pour cela, nous avions comme alliés l’entreprise MicroGIS.
Image de la page catalogue de la plateforme, avec la liste des mesures
Quelques définitions que nous avons rencontrées : 
  • Planification territoriale : Mise en œuvre stratégique d'une vision politique à moyen/long terme du territoire à travers des projets d'aménagement.
  • Projet d’agglomération : Instrument de planification destiné à améliorer et à coordonner le développement des transports et de l'urbanisation d'une agglomération. Chaque projet peut être réactualisé tous les 4 ans et est réévalué par la Confédération qui décide d'octroyer des financements. 
  • Plan directeur intercommunal : Outil de planification territoriale qui permet d'assurer la cohérence entre une vision stratégique à l'échelle de plusieurs communes et la mise en œuvre des activités qui ont des effets sur l'organisation du territoire.
  • Mesure : Concrétisation d'un objectif ou d'un projet d'aménagement dans le cadre d'une planification. Exemple : requalification de traversée de village, passerelle de mobilité douce, arrêts de bus, pont routier, aménagements paysagers, etc.
Quelques composants de la plateforme et image de la version mobile

Une interface pour plusieurs profils

Grâce à un atelier personas, nous avons pu identifier les différents besoins des publics cibles. En effet, un·e président·e de commune n’a pas les mêmes objectifs qu’un·e technicien·ne ou qu’un·e citoyen·ne. Voici quelques exemples : 
  • Technicien·ne, professionnel·le : suivre différentes études de territoire et faire le lien avec la commune, doit également pouvoir obtenir les documents toujours à jour
  • Politicien·ne (Municipalité) : se documenter sur les dossiers en cours en vue des prises de décision dans le cadre de leur mandat de municipal·e et accéder de manière la plus efficace et simple aux informations 
  • Législatif : obtenir des informations sur les sujets qui concernent sa commune
  • Administrateur·rice du site : assurer la qualité des données de l’interface et du bon fonctionnement de la plateforme
  • Citoyen·ne : voir tout ce qui se trame autour de chez soi 
liste des statuts
Catalogue avec carte

Le découpage, tout un art

Ce projet a suscité énormément d’enthousiasme et les idées ont fusé. Nous avons travaillé conjointement avec l’ARVr pour définir les priorités et découper les différentes fonctionnalités afin de publier une première version utilisable.
Notre premier objectif était de pouvoir remplacer les classeurs dans lesquels chaque agglomération range ses mesures pour les consulter de manière numérique permettant la recherche, le filtrage et la  mise à jour facilitée. 
L’étape suivante est l’aide à la prise de décision à l’aide de notre interface. Le but étant de rendre accessibles aux communes des données telles que le planning et le budget des mesures.

Fonctionnalités clés

Consulter des mesures

L’objectif principal de cette interface est de pouvoir lister des mesures. Il est également possible d’afficher sur une carte où elles se trouvent, de les filtrer par thématique (urbanisation, mobilité, environnement), et par statut (sont-elles déjà planifiées ? ou même déjà réalisées ?).
Il est ensuite possible d’obtenir des informations détaillées sur chacune d'elles, selon leur statut, mais également selon les droits dont on dispose vis-à-vis de celle-ci (cette mesure fait-elle partie de ma commune ?). Il est possible d’en savoir plus sur ce qui est prévu, sur les parties prenantes mais également sur son budget et ce qui est financé par la Confédération, par exemple.

Documenter des mesures

Les mesures sont des projets vivants, ils évoluent. Les technicien·nes doivent pouvoir mettre à jour non seulement leur statut mais également compléter diverses informations sur celles-ci.
Pour cela, nous avons réalisé une interface permettant l’édition de la mesure dans son contexte, selon ses droits.
Pour les données plus complexes, comme l’attribution des rôles, une zone d’administration avancée est mise en place.

Accéder à un cockpit

Afin de pouvoir avoir une vision globale de la situation et des prévisions, des cockpits par agglomérations, mais aussi par périmètre, ont été mis en place. Ceux-ci regroupent des données statistiques et permettent d’avoir un résumé des mesures en cours par territoire.

Solutions/défis techniques

Le modèle

Le premier défi aura été la modélisation. En effet, une mesure répond à un ensemble complexe de champs de diverses natures (données simples, riches, géographiques, médias, relationnelles et/ou multi relationnelles, etc.) et chacun de ces champs peut être consulté et édité selon certains niveaux d’accès et en concordance avec le rôle de l’utilisateur·trice courant. Il a donc fallu penser à la fois à la pertinence et à la pérennité du modèle en vue des évolutions futures du projet.

Consultation et édition

Ensuite et pour plus de souplesse, nous avons opté pour une approche découplée. PHP Symfony supporté par API Plateforme côté backend et Next.js pour l’application cliente. Le concept est le suivant : l’utilisateur·trice se connecte (ou non) à l’application cliente et reçoit un token. Il va ensuite faire ses requêtes à l’application serveur pour récupérer les données brutes de la plateforme (liste et recherche de mesures, détails des informations, etc.) et sur la base de son token, il ne pourra que visualiser et éditer les informations auxquelles il a accès. Le grand défi aura été de mettre en place des vues de consultation et d’édition modulaires où chaque champ et groupe de champs peuvent être absents. L’édition d’une mesure ne consiste pas en un gros formulaire, mais plutôt une multitude de petits formulaires pouvant être soumis en parallèle.

La cartographie

Étant en premier lieu une application de représentation géographique, il s’agissait également de mettre en place des cartes interactives permettant de naviguer et de trouver les mesures. Grâce au concours de MicroGIS et à l’expérience de nos développeurs dans ces technologies, nous avons mis en place une visualisation géographique WebGL vectorielle avec des fonctionnalités adaptées aux besoins du projet (clusters, spiderification, calques de données, etc.). En plus de la visualisation, un autre défi aura été la gestion, le stockage et l’affichage des données géographiques complexes et pour cela, nous nous sommes basés sur le standard GeoJSON, format très accessible et très utilisé dans la cartographie Web.

Conclusion

Ce projet est en constante évolution, et de nouveaux besoins apparaissent au fur et à mesure de son utilisation. Voici quelques pistes qui se profilent à l’horizon : 
  • La mise en place d’exemples et de bonnes pratiques, pour favoriser la collaboration et l’intelligence collective
  • L’utilisation par les communes pour leur gestion des mesures
  • L’extension à d’autres territoires
Ce projet est rempli de challenges et nous a beaucoup appris : sur la thématique du territoire, mais également d’un point de vue des technologiques. Nos échanges ont été riches, que ce soit directement avec les clients, avec les communes et aussi avec MicroGIS, nos partenaires sur le projet.
Nous nous réjouissons de le voir encore évoluer et être utilisé par plus de personnes.

Témoignage 

Partant d’un cahier des charges complexe, Antistatique a dès les premiers pas fait preuve de beaucoup d’enthousiasme et de professionnalisme pour réaliser ce projet à fort impact territorial. Une thématique nouvelle et très transversale a rapidement été maîtrisée afin de s’adapter à nos besoins, ouvrant la porte à un projet dynamique, évolutif et ayant déjà reçu des échos très favorables du terrain.
Léonard Evéquoz

Léonard Evéquoz

Directeur adjoint

Projets suivants

La Liberté

La Liberté fête ses 150 ans avec Antistatique

project.teaser.a11y.servicesDesign + Développement + Stratégie

Hitch

Dépassez vos objectifs avec Hitch

project.teaser.a11y.servicesDesign + Développement + Stratégie