Chief Happiness Officer... so SWAG !


May 22nd 2017 in Notre équipe

"Chief Happiness Officer", ça veut dire quoi ?

Littéralement traduit dans notre chère et belle langue de Molière, cela signifie "Responsable du bonheur".

D'après cette traduction, cela semble signifier que je suis seule responsable du bonheur au sens large de l'équipe d'Antistatique.

WOW, j'ai donc l'entière responsabilité du bonheur de 20 personnes ; c'est fou !

Effectivement, c'est fou. On dirait presque que d'un seul coup de baguette magique (ou plutôt de clavier magique), je suis devenue "Marraine la bonne fée" qui vient saupoudrer les personnes de poudre de bonheur et exhaucer tous leurs voeux !

Navrée, mon pragmatisme me rattrape !

Tout le monde est en quête du bonheur, celui qui nous rendra réellement et profondément heureux-se. - Une question existentielle !

Oui, certes, mais y a-t-il vraiment une seule recette ? Et est-ce bien réaliste de prétendre mettre son bonheur dans les mains d'une autre personne en lui donnant simplement un titre (- au travail qui plus est ! ) ? Je ne crois pas. Chacun-e en est responsable et peut par lui-même/elle-même y accéder.

Je suis profondément convaincue que chacun-e de nous a les clés en main pour atteindre SON propre bonheur. - Reste plus qu'à trouver ces clés... !

Mais à en croire leurs sourires, ils n'ont pas l'air d'avoir besoin de moi !

Alors, pourquoi je suis là ?

D'après ce que j'ai trouvé dans notre cyberespace (terme utilisé ici, parce que je suis "presque" incollable sur l'histoire de l'empire cybernétique, grâce à Céline Lafontaine... - ou plutôt j'ai passé des heures à analyser son livre, donc je tenais à le dire), 

un-e Chief Happiness Officer est en fait, et d'après la définition qui me parle le plus, un-e Responsable RH avec une qualification un peu spéciale : il/elle croit profondément que des employé-e-s heureux-ses font de meilleur-e-s employé-e-s !

Et par meilleur-e-s, j'entends personnellement que venir travailler est un réel plaisir et non plus un devoir.

De plus, la terminologie de "Chief Happiness Officer" m'enlève quand même une grosse épine du pied... LE MOT RESSOURCES ! En effet, d'après cette définition et les mots utilisés, ce rôle tient compte des employé-e-s comme des humains et non plus comme de simples ressources au service de l'employeur ! - Benh oui, on cherche tous du "gagnant-gagnant" !

Mais comment faire ? 

D'après la politique interne d'Antistatique, notre vision est "aligner productivité et bonheur en interne".

Cela signifie donc répondre aux besoins des clients dans nos projets, tout en respectant le client en tant que partenaire et soi-même ; c'est-à-dire s'écouter et faire son travail avec plaisir !

Mais soyons réalistes, un employeur ne pourra pas répondre à tous les besoins des membres de son équipe. Et s'il faisait au moins en sorte d'essayer pour justement atteindre une stratégie "gagnant-gagnant" ?

Une carrière est longue ; environ 40 ans en Suisse. Alors, ne perdons pas de temps, donnons-nous les moyens de rendre ces années aussi belles et passionnantes que possible ! - Et si j'étais là pour ça ?

L'une de nos valeurs est l'authenticité, qui pour nous va de pair avec : honnêteté, disponibilité et transparence.

Alors, je vais être authentique.

Voici donc, cher-ère collègue, et toi, potentiel-le futur-e collègue qui me lit, en quoi je m'engage auprès de toi, dans mon rôle de "Chief Happiness Officer" : 

  • Je serai à ton écoute avec empathie ;
  • Je serai transparente et réaliste ;
  • Je remettrai en question les systèmes et façons de faire ;
  • Je ferai un état des lieux des ressentis individuels et collectifs ;
  • Je remonterai les éléments importants à la direction dans le but d’amorcer la transformation nécessaire à tous les niveaux ;
  • Je veillerai à ce que les valeurs affichées soient réellement incarnées ;
  • Je prônerai l'équité de traitement à tous les niveaux ;
  • Je ferai des managers des coachs ;
  • Je veillerai, avec ces mêmes coachs, à ton développement personnel ;
  • Mais non, je ne pourrai pas toujours accéder à tes demandes. Cependant oui, je ferai en sorte d'en tenir compte et de faire de mon mieux pour te rendre la vie meilleure au travail. Et si cela peut aussi te rendre la vie meilleure en-dehors du travail, j'en tiendrai également compte et en serai encore plus heureuse ! - Parce que le travail, c'est le travail. Il faut aussi penser à ta vie privée, et ça aussi, je serai là pour te le rappeler ! ;
  • Et surtout, je te responsabiliserai, car comme écrit précédemment "chacun-e est responsable de son propre bonheur" - Toi seul-e peut y accéder et tu as toutes les clés en main pour y arriver.

​D'ailleurs, n'ai-je pas déjà commencé cela à Antistatique ?

Alors, toujours aussi fou ce titre ? Plus tant que ça...

Il n'y a rien qui ressemble à une poudre magique là-dedans... Il a plutôt beaucoup d'écoute, de remise en question, d'empathie et de réalisme. Mais il y a surtout derrière cette terminologie, de l'humain, des sentiments, des besoins et une grande croyance que tout est possible, avec mon credo "quand on veut, on peut !", pour aider les personnes à trouver les clés de leur bonheur.

Pour toutes ces raisons, et parce que c'est ce qui me porte dans la vie, je suis Chief Happiness Officer.

 

 

Elena