1 mois au Japon, nouvelle expérience de travail en remote

Marc

Marc


Oct 30th 2015 in voyage

Si nous faisons aussi confiance aux collaborateurs d’Antistatique c’est parce que nous les avons choisi avec soin. Dans toute la documentation sur le travail à distance concernant la rupture avec un management de surveillance, la clé est la confiance.

Je sais que tu travailles car je vois le résultat et non parce que je te vois travailler.

Sortir de mon cadre habituel, partir et découvrir un nouvel endroit, s’enrichir de nouvelles rencontres me donne une dose de créativité et d’énergie. C’est dans cet esprit que j’ai vécu ce mois d’octobre au Japon. La chance de pouvoir travailler à distance encore une fois.

Osaka (大阪市), la région la plus productive du monde

Choisir la destination a été facile, j’entretiens une grande fascination pour ce pays et voulais une ville qui le représente. En effet Tokyo a sa propre culture, nous verrons cela la prochaine fois. Le Kansai où se situe Osaka est une région magnifique avec une riche histoire et une architecture mêlant modernité et traditions. Osaka est aussi appelé le ventre du Japon, ce qui a ravi nos estomacs.

Osaka sur mon flux Instagram

Retour d’expérience du digital nomade

Il est plus difficile de trouver un coworking space à Osaka qu’à Boston. La scène web et startup est plus discrète, surtout pour les non-japanophones. Nous avons malgré tout déniché la perle rare. Osaka Space est un espace de coworking à dimension familiale et avec une communauté extraordinaire. Entreprises de service et de produit web, Freelance designer, developers et traducteurs partagent ce petit espace au coeur d’Osaka. Nous avons noué des liens avec cette équipe qui a vraiment contribué au succès de cette expérience. La barrière du langage est rapidement oubliée. La gentillesse, la patience et la politesse japonaises en sont autant de remèdes.

Le Japon du point de vue de l'expérience utilisateur

Il s’agit sûrement d’une déformation professionnelle, mais l’ergonomie est frappante au Japon. Le soucis du détail est un sport national, la Suisse en pire ou en mieux. La musique dans le métro d’Osaka est un bon exemple. Une musique pour le métro en approche, une autre lorsque les portes vont se fermer. Avec un rythme naturel et bien trouvé par les sound designers. Les passages piétons ont également un son qui change selon l’orientation et permet aux non-voyants d’identifier lequel est vert.

Travail à distance

Nos métiers nous permettent de diminuer les contraintes de lieux. Et ainsi voyager plus lentement et gratter la surface touristique. C’est une grande richesse et nous avons beaucoup de chance.