Devenez.ch

A Genève, comme ailleurs, les métiers liés à la sécurité publique sont méconnus et souvent un peu fantasmés. Afin de répondre aux besoins de la population comme à l’évolution de la criminalité, l’Etat a besoin de recruter la relève. Comment donner envie de devenir policier, auxiliaire de sécurité publique ou agent de détention ?

La solution passe par une valorisation de ces métiers, certes exigeants, mais aussi gratifiants et rendus très intéressants par une constante évolution. Sur mandat de la République et du Canton de Genève, Antistatique a conçu et réalisé la campagne devenez.ch, pour promouvoir conjointement les métiers de la sécurité.

Year:
2014
Client:
Police de Genève
Skills: Design Drupal Stratégie

Le défi

En 2014, le canton de Genève décide de lancer une campagne commune pour recruter la relève de l’ensemble des métiers de la sécurité publique. Une décision qui ne va pas de soi puisque cette campagne devait mobiliser à la fois la Police de Genève et l’Office cantonal de détention, et promouvoir des professions sensiblement différentes.

Devenir quelqu’un

Après une phase de réflexion stratégique, l’équipe d’Antistatique décide de ne pas insister sur les notions de sécurité, d’adrénaline ou de protection habituellement associées à ces métiers. Elle propose un concept plus sobre: devenez.ch. Cette formule est d’abord valorisante: devenez.ch, c’est « devenez quelqu’un qui compte, un élément essentiel de notre communauté. » C’est plus fort que de devenir policier.

Autre avantage: en laissant de côté les caractéristiques des métiers concernés par la campagne, le concept devenez.ch pourrait même être étendu à d’autres professions qui n’ont rien à voir avec la sécurité. Une évolution que nous avons proposée à l’Etat de Genève.

Des métiers motivants et accessibles

Les professions de la sécurité publiques sont mal connus et déformés par d’innombrables films, séries, romans et BDs. Pour recruter la relève, il fallait donc faire passer l’image de métiers réalistes et surtout ouverts à tous: hommes et femmes, étudiants et personnes déjà formées.

C’est pourquoi nous avons opté pour un concept visuel volontairement simple et concret: chaque visuel de la campagne représente une personne jeune, vêtue en civil, qui apprend le métier aux côtés d’un professionnel chevronné, en uniforme.

Une campagne transmédia

Le cœur du dispositif communicationnel est composé d’un site internet réalisé avec la plateforme Drupal. Entièrement en responsive design, il permet au visiteur de bénéficier pleinement de l’expérience devenez.ch, quelque soit le support utilisé (ordinateur, tablette ou téléphone).

Le site présente chacun des métiers concernés et invite les personnes intéressées à aller plus loin en prenant contact, en participant à divers événements (séances d’information, journées portes ouvertes) ou directement en envoyant leur candidature. Nous avons aussi lancé une campagne publicitaire digitale pour créer de la visibilité autour de l’action devenez.ch, principalement sur les médias sociaux pour séduire le public des 18-34 ans.

Pour ce projet, l’équipe d’Antistatique a su sortir de sa zone de confort digitale: nous avons décliné le concept en annonces print et en affichage out of home (print et digital). Nous avons effectué toute la planification et l’achat média. Gare, arrêts de transports en commun, murs, centres commerciaux ou encore parois de bus et trams, il était impossible de ne pas entendre parler de devenez.ch !

Credits

Merci à Sophie Brasey pour son travail photographique de qualité.