DrupalCon 2019 - Jour 1 - Attack of the Clones

Notre première soirée à Amsterdam terminée, il était temps de rentrer dans le vif du sujet, la conférence. Le court trajet entre notre Airbnb et la conférence accompli, nous récupérons nos badges. et somme prêts à bien commencer la DrupalCon. La première chose est de faire un tour du propriétaire et voir les différents stands à disposition. Nos différents goodies en main, on a pu assisté à la première Keynote.

Kickstarting

Pour accueillir tout le monde et de mettre tout le monde dans le bain, une keynote avec des membres influants de la communauté Drupal. Le sujet principal de cette keynote a été les avancements sur les différentes initiatives pour Drupal 8. Le nouveau thème pour l'admin, une meilleure inclusion, JSONAPI, Layout Builder, etc...
Nous étions maintenant prêt à aller assister aux différentes sessions à notre disposition.

:point_right: Voir la présentation

Sessions

Malheureusement, la seule session que nous retenons de cette première journée est celle sur le management de configuration Drupal.

Ce sujet impacte une grande partie de la communauté Drupal, donc il y avait du monde au rendez-vous, de plus, la session était donnée par le créateur du module de configuration : Fabian Bircher. Le sujet principal a été : comment l'initiative a avancé sur le problème de configuration, ainsi que les choses qu'il reste à faire.
Malheureusement, la configuration reste encore un problème et la plupart du travail fait ne changera pas beaucoup l'expérience en tant qu’utilisateurs des modules. Mais ils ont pu posé de meilleurs bases de travail pour que les fonctionnalités ainsi que les bugs soient plus facile à traiter par les contributeurs.

After-work

Comme la tradition l'oblige, la première soirée est organisée par la conférence et cette année, nous nous sommes retrouvés dans un bar du nord d'Amsterdam, le Duke of Tokyo.

Duke of Tokyo - Karaoke bar


Quand on rentre dans le bar, on a l'impression de sortir d'Amsterdam et d'entrer dans un portail pour Tokyo. Les luminaires, les caractères japonais, les boissons et les fameux Karaokés Tokyoïtes, tout rappelait la capitale Japonaise. Après quelques verres de bière (malheureusement pas japonaise), nous étions prêts à allumer le feu :fire:.

Don't feel like singing ?